• Pôle-relais zones humides

Réseau zones humides Artois-Picardie

Actions sur les zones humides du bassin Artois Picardie

  • Statut : Convention en cours
  • Organisation : Agence de l'eau Artois Picardie, CAPSO
Actions par bassin

Réseau zones humides Artois-Picardie

Une antenne au service des acteurs du bassin Artois-Picardie

 

Depuis 2015, grâce au soutien de la Communauté d’Agglomération du Pays de Saint-Omer (CAPSO), du Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale, de l’Agence de l’Eau Artois-Picardie et du Groupe de travail Marais, une antenne-relais du Forum des Marais Atlantiques s’est implantée à Saint-Martin-lez-Tatinghem. Cette implantation dans le bassin Artois-Picardie a permis de développer les activités du FMA et de permettre aux acteurs du territoires de bénéficier d’un appui sur la thématique des zones humides. Dès lors, l’antenne Manche-Mer du Nord du FMA a cherché à répondre au mieux aux attentes et aux besoins des acteurs du bassin Artois-Picardie en particulier grâce à un appui technique et méthodologie, une mise en réseau des acteurs « zones humides » et une coordination des actions entre les différents partenaires.

Contact :

Antoine Le Roux

Animateur et coordinateur de l’antenne relais Manche et Mer du Nord

03.21.11.07.33 (bureau) / 06.79.26.49.24 (portable) – aleroux@forum-marais-atl.com

 

Une animation territoriale sur les milieux humides du bassin

 

Le suivi et la bancarisation des inventaires de zones humides

Depuis 2015, l’antenne Manche-Mer du Nord s’est engagée à compléter le travail de compilation de données cartographiques (disponibles sur le RPDZH) à l’échelle du bassin Artois-Picardie. Une analyse des méthodologies déployées pour les inventaires des zones humides, sur les territoires des SAGE, a été conduite. Ce document sert d’état des lieux et d’outil d’aide à la décision pour la mise en place de futurs inventaires sur le bassin. L’antenne assure un suivi des inventaires (en cours ou en projet) de zones humides afin de faire porter à connaissance ces espaces menacés du bassin. L’antenne accompagne également les porteurs de projets d’inventaires zones humides par un appui technique et méthodologique, afin de permettre la bancarisation des données selon un cadre normalisé à l’échelle nationale.

 

La Boite d’Indicateurs des Milieux Humides du Bassin Artois-Picardie (BIMH BAP)

 

Suite au programme RhoMéO (suivi par SeinO et LigérO) et à la création de la Mallette d’indicateurs de travaux et de suivis en zones humides, issue d’un partenariat entre l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, la région des Pays de la Loire et le Forum des Marais Atlantiques, l’Agence de l’eau Artois-Picardie a souhaité travailler sur les protocoles de suivis et les indicateurs des zones humides, afin de mettre en place un dispositif de suivi à l’échelle du bassin Artois-Picardie pour évaluer les travaux de restauration et de gestion conservatoire des milieux humides.

 

 

Le Forum des Marais Atlantiques, en tant que structure ressource en ingénierie spécialisée sur la gestion des zones humides, a été sollicité pour contribuer à ce projet. Suite à un long travail de concertation avec les partenaires du bassin, 8 indicateurs ont été retenus ainsi que leur protocole associé. La Boite d’Indicateurs des Milieux Humides du Bassin Artois-Picardie entre dans sa dernière phase de développement avec la création d’un outil facilitant la prise en main des différents indicateurs. BIMH BAP permettra donc prochainement aux différents acteurs, maîtres d’ouvrages, maîtres d’œuvres, qui ont la nécessité de suivre l’état des écosystèmes et l’efficience des travaux qu’ils réalisent, d’appuyer techniquement les gestionnaires et d’établir un socle commun d’indicateurs sur les zones humides permettant de suivre les fonctionnalités, l’état de conservation et les travaux réalisés sur ces milieux mais aussi d’évaluer les politiques sur les volets « eau » et « biodiversité » du bassin Artois-Picardie.

 

Le Programme de Maintien de l’Agriculture en Zones Humides (PMAZH)

 

Partant du constat qu’un tiers des zones à dominante humide (ZDH) était occupé par des prairies exploitées et de l’importance du maintien de ces surfaces, notamment en favorisant des pratiques extensives, et en assurant une viabilité des exploitations, l’Agence de l’eau Artois-Picardie est engagé, depuis 2013 dans un programme « Maintien de l’agriculture en zones humides ».
Celui-ci a pour objectifs de proposer et d’expérimenter des solutions permettant un équilibre entre le maintien et le développement d’exploitations économiquement viables et la préservation des zones humides et de leurs fonctionnalités. Pour cela 8 sites pilotes ont été sélectionnés et 5 axes de travail définis :

  • optimisation de l’action publique ;
  •  maitrise du foncier ;
  • accompagnement technique des agriculteurs ;
  • valorisation des produits agricoles ;
  • évaluation et capitalisation des actions menées.

Le Forum des Marais Atlantiques, en tant que structure ressource en ingénierie spécialisée sur la gestion des zones humides, apporte son expertise technique, et sa contribution au sein des différents temps forts du programme. Le FMA répond aux sollicitations des différents sites pilotes en terme de besoins d’animation ou de connaissances sur les zones humides. Il contribue au suivi cartographique des prairies humides du bassin ainsi qu’au groupe de travail « Suivi agro-écologique des prairies humides » pour la mise en place de protocoles sur ces milieux et intervient comme facilitateur des regards croisés entre le monde de l’agronomie et de l’écologie.

En 2016, en collaboration avec les Chambres d’Agriculture Nord Pas-de-Calais et Somme et l’Agence de l’eau Artois-Picardie, un voyage d’études a été organisé en marais poitevin, afin de permettre aux acteurs de terrain (agriculteurs, conseillers techniques, chercheurs, écologues) d’échanger et de mener une réflexion sur la gestion des milieux humides de sorte à concilier activité agricole et préservation des zones humides.

En 2019, le FMA s’est attelé à la capitalisation des informations relatives au PMAZH afin de valoriser les actions menés dans le cadre du programme.

Depuis 2020, le FMA se consacre sur les aspects communication du programme à l’échelle du bassin Artois-Picardie et des différents territoires engagés. Il anime ainsi un groupe de travail dont les objectifs sont de faire connaître le programme auprès d’un large public, de valoriser les éleveurs se tournant vers des pratiques agro-écologiques plus respectueuses permettant le maintien des activités agricoles et des fonctionnalités des zones humides, de valoriser les actions menées.

 

Les ateliers de formations et journées d’informations à destination des acteurs du territoire

 

 

 

La montée en compétences des acteurs du territoire sur la thématique des zones humides est fondamentale pour faciliter la gestion durable de ces espaces menacés. Depuis son implantation, l’antenne Manche-Mer du Nord du FMA propose plusieurs fois par an, des ateliers de formations à destination des maîtres d’ouvrages, techniciens, agents publics et plus largement les acteurs du territoire du bassin Artois-Picardie en lien avec les zones humides. Les thématiques sont diverses et répondent au besoin des acteurs territoriaux (pédologie, flore, restauration, SIG, inventaires, réglementation, eaux souterraines, etc.). Ces journées sont possibles grâce au soutien fort de l’Agence de l’Eau Artois-Picardie et la CAPSO.

 

 

L’antenne propose également des journées d’informations, qui sont des journées de sensibilisation sur une thématique donnée, elles permettent de toucher un public plus large tel le grand public ou encore les élus. Pour ces journées, l’antenne met en avant les partenaires locaux afin de valoriser les actions menées sur le bassin Artois-Picardie.

 

 

 

 

Un outil de connaissance piscicole en marais endigués

Cet outil met à disposition des maitres d’ouvrages, une méthode standardisée sur le bassin Artois-Picardie, pour réaliser un inventaire piscicole en marais. Cette méthode a été élaborée à partir d’un groupe d’experts entre 2017 et 2019. Le document comporte un préalable avec des fondements scientifiques et des objectifs, une méthode avec une mise en œuvre détaillée et des exemples de plans d’échantillonnage, puis des pistes d’analyses et d’interprétations. L’opérateur dispose également d’une fiche terrain et d’un outil de saisie des données sur QGIS. Téléchargement des outils de connaissance au service des gestionnaires, des marais et des poissons :